éco-labels et certifications

Découvrez nos labels écologiques et nos certifications papetières

IMPRIM’VERT®

Au début des années 2000, Le Révérend Imprimeur était parmi les premiers imprimeurs labellisés Imprim’Vert® sur le Nord-Ouest de la France.

Cette marque résulte d’une volonté commune de réduire les impacts environnementaux liés aux activités de l’imprimerie.

Le label est délivré par un comité d’attribution constitué d’acteurs engagés dans le développement durable : Pôle d’Innovation de l’Imprimerie (P2i), Chambres de Métiers et de l’Artisanat, Chambres de Commerce et d’Industrie, ADEME, Agences de l’Eau …

Le cahier des charges

Le cahier des charges Imprim’Vert® est fondé sur trois critères simples. L’attribution du label est soumis pour examen à un Comité d’attribution régional ou national.

Le renouvellement se fait par la suite sur justificatifs avec une visite de vérification au cours de la troisième année.

Critère n°1

L’élimination totale et conforme des déchets dangereux
Pour satisfaire à ce premier critère, l’imprimeur doit faire collecter et éliminer de façon conforme à la réglementation ses déchets par des collecteurs agréés :

• révélateurs et fixateurs de plaques,
• solvants usagés,
• boîtes d’encre,
• bidons vides,
• chiffons souillés,
• cartouches d’encre et toner

Chaque déchet est éliminé séparément en fonction de son critère chimique ou organique.

Critère n°2

La sécurisation des stockages de liquides dangereux
Pour répondre à ce second critère, l’imprimeur doit sécuriser le stockage des liquides neufs dangereux et des déchets liquides en cours d’utilisation ou non.

On entend par sécurisation, en cas de fuite :
• l’absence de risque pour les opérateurs,
• l’absence de risque de pollution accidentelle.

Critère n°3

la non utilisation de produit toxique
Pour satisfaire à ce troisième critère, l’entreprise s’engage à ne pas utiliser de produits étiquetés « toxiques » (symbole « tête de mort »).

Titulaires de la double certification FSC / PEFC

Les papiers certifiés

Les certifications FSC et PEFC ont été créées pour mettre un frein à la déforestation et préserver un équilibre entre l’exploitation forestière et les exigences écologiques.
Cette gestion durable des forêts se traduit par un prélevement réfléchi, des aménagements forestiers ou encore la plantation d’arbres (reforestation) par les acteurs de l’économie forestière.

Grâce à la double certification FSC et PEFC de notre chaîne de contrôle, nous pouvons garantir à l’utilisateur final que le bois utilisé pour la fabrication du papier dit “certifié” provient de forêt gérées durablement :
• respect de l’environnement (flore et faune)
• respect des critères sociaux (emploi / développement)
• respect des critères économiques (gestion saine)

L’avantage flagrant de ces papiers certifiés est qu’ils sont réalisés à base de fibres neuves et peuvent être couchés, ceci impliquant une qualité d’impression bien meilleure que le recyclé.

A noter également que de nouveaux papiers ont vu le jour, composés d’un mélange de fibres FSC ou PEFC et de papier recyclé.

Ce type de papier a de fortes chances de devenir un grand standard, bien que le peu de consommation actuelle de ces produits le rende encore assez cher.

LES DEUX FILIERES QUE NOUS SOUTENONS

La filière américaine FSC

Le FSC est né aux Etats-Unis au début des années 90. Il fixe des principes portant sur l’exploitation des forêts suivant des critères écologiques et sociaux et compte près de 60 millions d’hectares de forêts certifiées. Mais celui-ci est assez mal adapté aux forêts européennes compte tenu du fort morcellement et d’une large prédominance des forêts privées.

https://fr.fsc.org/fr-fr

La filière européenne PEFC

Par conséquent, le PEFC est créé en 1998. Il devient un nouveau standard qui établit un cahier des charges que doivent suivre les producteurs de bois. Celle-ci couvre en 2006 près de 200 millions d’hectares de forêts de par le monde.

https://www.pefc-france.org/